18 juillet 2022

Le Tour de France - 10ème étape : Morzine Megève

La 10e étape du Tour de France 2022 a débuté à Morzine et s'est terminée 148,1 km plus tard à Megève. Après 3 heures 18 minutes et 50 secondes, la course s'est terminée par un photo finish passionnant entre Magnus Cort, qui a été déclaré vainqueur, juste devant Nick Schultz. Bien que les coureurs aient bénéficié d'un jour de repos avant cette étape, celle-ci n'en a pas moins été l'une des plus difficiles en raison des quatre ascensions distinctes totalisant 2733 mètres verticaux et de la température caniculaire de plus de 32 degrés. Il y a six ans, la course s'était déroulée en sens inverse et s'était donc terminée à Morzine, mais cette fois-là, la majeure partie de la course s'était déroulée sous une pluie battante, loin des températures étouffantes de cette année. Cette année, un service de bus gratuit a été mis en place entre Les Gets et Morzine pour que personne ne manque l'action.

Depuis la rue du Bourg Mark a regardé les 161 coureurs s'élancer du centre de Morzine à 13:41 avec Tadej Pogacar toujours en maillot jaune (Photo 1).  Ils ont traversé la ville dans un peloton serré derrière le pace car où ils m'ont dépassé (Photo 2). Ils ont ensuite rejoint la Route des Grandes Alpes, qui est le célèbre itinéraire de randonnée entre Nice, sur la côte méditerranéenne, et Thonon-les-Bains, sur le lac Leman, et qui passe par Les Gets. A ce stade, la course est vraiment lancée, et les coureurs traversent Saint Jean D'Aulps en direction de Thonon les Bains. Ils ont passé les Gorges du Pont du Diable et ont continué à descendre la vallée en suivant tous les méandres de la rivière. Lors d'un séjour aux Gets, il vaut la peine de visiter les Gorges et de suivre cette route jusqu'à Thonon et Evian. Elle offre des vues spectaculaires sur les vallées qui se ramifient de part et d'autre de la rivière rapide qui se faufile entre les escarpements sculptés par les glaciers. Cependant, les coureurs n'avaient pas cela en tête lorsqu'ils négociaient les virages serrés à des vitesses inavouables. 

Une fois qu'ils ont atteint le rond-point à côté du centre de rafting Adventures, ils ont tourné à droite et se sont dirigés vers Abondance pendant plusieurs kilomètres avant de revenir vers Thonon les Bains, via une courte montée sur le Col de Chevenoz à 807m d'altitude. De là, c'était une descente rapide jusqu'au lac Léman, suivie d'une montée sur une distance de 6,7 km jusqu'au col de Jambaz.  Une fois de plus, cette ascension a été suivie d'une longue descente à travers des paysages magnifiques, en passant par des villages alpins tels que Bellevaux, et des petites villes comme Onnion et Saint Jeoire, avant d'arriver dans le large fond de la vallée à Marignier.  Ils ont ensuite affronté la troisième montée de l'étape à la Côte de Chatillion sur Cluses avant de revenir au fond de la vallée à Cluses.                

De là, les 30 km suivants de la course ont longé des routes parallèles à la rivière et à l'autoroute en direction de Sallanches et Chamonix. Malheureusement, à Magland, avec seulement 35 km à parcourir, la course a été temporairement arrêtée pendant plusieurs minutes pendant que des manifestants pour le changement climatique étaient évacués de la route. Heureusement, cela n'a pas porté atteinte au spectacle de la course elle-même, ni à l'arrivée finale. 

Une fois la course repartie, les coureurs se sont attaqués à la quatrième et dernière ascension de 19,3 km, de Passey-Marllioz à Saint-Gervais et enfin à Megève, où la ligne d'arrivée se trouvait à l'altiport de Megève, à 1371 m d'altitude.  Bien qu'il ne s'agisse pas de la plus raide des montées, il y avait quand même de nombreuses sections à plus de 5%, c'est la longue montée régulière qui a épuisé l'énergie des jambes des coureurs pour diviser encore plus le peloton. Enfin, c'est le dernier sprint de 400 mètres qui a décidé du vainqueur de l'étape, bien que par la plus petite des marges. Magnus Cort, le coureur danois de 29 ans, a arraché la victoire à l'Australien Nick Schultz.       

En tant que spectateur et résident ici, on ne peut s'empêcher de se laisser emporter par l'atmosphère qui entoure le phénomène qu'est le "Tour de France". L'excitation commence par l'anticipation d'un événement dont on sait qu'il sera télévisé et suivi dans le monde entier et qui, pour un bref instant, vient dans cette petite ville des Alpes. L'excitation monte au fur et à mesure que des affiches et des bannières à taches rouges apparaissent dans les magasins et sont suspendues aux balcons des chalets. Dans les cafés et les bars de Morzine et des Gets, on sent que quelque chose de grand est sur le point de se produire. Pendant les jours précédant la course, tout le monde essaie de trouver le meilleur endroit pour voir la course et avec qui la voir. Sera-ce sur une colline herbeuse au bord de la route avec un pique-nique, ou depuis le balcon d'un ami avec une bière fraîche ou un Chardonnay bien frais ?  Quoi qu'il en soit, l'ambiance sera toujours à la fête, car le parcours est jalonné de personnes de tous horizons qui veulent simplement avoir un aperçu de ce que le Tour apportera. Les années précédentes, le parcours se faisait par le Col de Joux Plane, qui est directement accessible depuis le centre des Gets par les remontées mécaniques de Chavannes. 

Avant le départ des coureurs, les spectateurs ont eu droit à la fameuse caravane du Tour, avec ses goodies.  Dans notre cas, ce défilé avait manifestement un horaire serré pour devancer les véhicules d'assistance des coureurs et, par conséquent, les paquets de bonbons Haribo ont été lancés vers nous à grande vitesse, glissant sur la chaussée comme une pierre plate sur un étang. Cela a provoqué une grande excitation chez tous les petits enfants qui étaient en compétition pour avoir la plus grande réserve de bonbons (et probablement beaucoup d'échantillons de liquide vaisselle pour les parents). Tout le monde s'est amusé et je pense que Magnus Cort n'a pas été le seul gagnant de la journée !       

Par : David Underhill - 18 juillet 22

Marqué comme : Activité été Événement été Sports été

Partagez cet article

Chalet Chardon Lac - Charmant et spacieux chalet, avec Jacuzzi et cheminée, à deux pas des pistes

Chalet Rochebrune - Apartment La Turche - Excellent appartement. Près de l'arrêt de bus

Chalet Lunar - Chalet rénové de 5 chambres, départ et retour en ski, jacuzzi avec vue magnifique